L'histoire de l'école française et de l'ADAEL

Les classes maternelles du quartier de la "Crocetta" où le français était enseigné comme langue étrangère ont constitué les "pépinières" de l'Ecole Française. L'école se trouvait via Morosini, entre corso Vittorio Emanuele II et corso Stati Uniti, dans une villa entourée d'un jardin.

C'est là qu'en 1971 le Directeur du Centre Culturel qui, ayant ouvert les classes de maternelle depuis quelques années, organisa une section primaire d'enseignement français.

En 1973, "l'Ispettorato scolastico - III circoscrizione, Torino" prenait acte de la communication du Consulat Général de France relative au fonctionnement de l'Ecole Française. En 1974, survint la création d'une classe de 6ème, premier pas vers la mise en place progressive du Collège. Parallèlement, le Centre Culturel assurait un enseignement intensif du français, langue étrangère, auprès des élèves italiens. En 1975, la Petite Ecole Française s'installa dans une aile de l'Institut du Sacré Coeur, Viale Thovez 11, le siège "historique" de l'école.

La première génération d’élèves "passa" les Alpes en juin 1984 pour subir les épreuves du bac français à Chambéry. La Petite Ecole était devenue un lycée avec un cycle complet d'enseignement de la 6ème à la terminale.

Le 9 novembre 2009 le lycée a déménagé en Corso Casale, 324. Le nouveau siège, complétement rénové grâce à d'importants investissements, possèdent ses propres équipements sportifs, un grand jardin et trois cours séparées.

Hélas, cette longue histoire de l'école française de Turin, si bien intégrée dans la capitale du Piémont, n'avait pourtant pas abouti jusqu'à la création d'une association des anciens élèves. C'est ainsi que de nombreuses générations d'élèves, passées par cette école "mythique", vraie et propre excellence de l'éducation turinoise, partaient étudier et travailler aux quatre coins du monde sans que nulle part cette "diaspora" soit recensée ni une association s'occupe de maintenir les liens.

En 2006, un petit groupe d'anciens élèves ayant depuis peu d'années passé leur BAC, décident de se retrouver dans le café en face de l'école en Viale Thovez 11 pour constituer l'association des ancienes élèves. Ils ressentaient tous le manque d'un organisme qui s'occupe d'animer proprement le réseau. Malheureusement cette première tentative fut un peu boiteuse. Le lycée à cette époque était occupé par d'autres et plus urgentes affaires (notamment l'échéance du contrat de location de l'établissement en Viale Thovez) et le manque de support à ce petit groupe d'anciens élèves, associé aux engagements liés à leur récente entrée dans la vie active, ont fait tomber à l'eau cette première tentative.

Ce n'est qu'au printemps 2013 que le Proviseur du Lycée, sous l'égide de l'AEFE, décide de recontacter ce petit groupe d'intrépides pour leur demander de reprendre en main cette belle initiative. Le support de la part du lycée est maintenant évident et concret. La volonté de constituer l'association des anciens élèves et animer le réseau est maintenant claire.

Le petit groupe d'anciens élèves se retrouve pour s'organiser et le 16 décembre 2013 les Statuts sont signés. L'ADAEL est officiellement constituée.

LISEZ LES STATUTS DE L'ASSOCIATION

"L’association est ouverte à toutes les personnes, âgées de plus de 16 ans, ayant fréquenté pendant au moins un an l’Ecole Française

Jean Giono de Turin."

Le conseil d'administration de l'ADAEL

Edoardo Monaco

Président

 

Classe 1986

Sara Camoletto

Conseillère

 

Classe 1986

Natalia Caramellino

Vice-Président

 

Classe 1987

Carlotta Fornari

Conseillère

 

Classe 1988

Alberto Bargoni

Secrétaire

 

Classe 1986

Giulia De Benedetti

Conseillère

 

Classe 1987

Elena Bologna

Trésorière

 

Classe 1989

© 2014 by ADAEL Lycée Français Jean Giono de Turin  |  c.f. 97775680016

  • w-facebook